Vendredi 2 Août jour 25

4h28 McMunn, Pat part avec des straps…

Nous stoppons à é km pour voir comment il va…. Bien visiblement ce matin, il arrive à tenir une moyenne qui lui semble enfin acceptable, la douleur s’estompe, la route légèrement sinueuse et fraîche à cette heure lui plaît bien et jusqu’à 8h ; il y peu de circulation.

11h nous sommes maintenant et pour plusieurs jours dans l’Ontario, la transcanadienne change de nom et passe de 1 à 17.

Nous sommes maintenant dans une région de lacs et de roches avec quelques côtes, mais le paysage est plus varié, c’est d’ailleurs une région très touristique à en juger par la circulation intense, les campings cars énormes et caravanes de même ordre qui passent.

En début d’après-midi, Pat se plaint d’avoir ralenti l’allure, il fait tout de même 30° , pas tout à fait la canicule mais chaud….

Pendant sa pause pâtes, même courte, il lit avec plaisir les messages que vous lui envoyez, il vous en remercie.

Aux abords de Kenora, je retourne aux provisions et gasoil, il n’y aura plus de station pendant quelques temps…

Je retrouve les garçons en sortie de ville, Patrick ralenti et fatigué, comme à chaque fois, par « l’épreuve » urbaine, pourtant pas difficile cette fois.

Nous trouvons un petit coin repos, juste au point d’arrêt de Patrick, nous y soignerons les jambes (la deuxième fatigue aussi).
50 km en 7h 06
100 km en 14h59’26 »
106, 3 km en 16h02’29 »

https://connect.garmin.com/modern/activity/3909786186

2 réponses
  1. Blanchet
    Blanchet dit :

    Oh ouii tous ces camions , ces pick ups avec attelage géant et même ces bus « camping cars » sur les routes du Québec, je pense à vous et vous imagine ici ,les côtoyant. C’est fou! Quel courage à Patrick et vous deux. Vous tenez le bon bout. Merci encore Fabienne pour les récits de vos aventures. A bientôt !

    Répondre
  2. BERNIER
    BERNIER dit :

    Un grand merci à vous 2 de me faire voyager ainsi. Je vous accompagne depuis votre départ de Vancouver. Bravo Fabienne de soutenir, encourager ton homme et réussir à gérer l’intendance et encore trouver le temps de faire de belles photos et d’écrire un résumé journalier…Chapeau ! Et Patrick j’admire ta volonté infaillible , avec des hauts et des bas ( comme les beaux paysages que tu traversent !) il est normal de douter parfois , ton corps n’est pas une machine ! Tiens bon, regarde le chemin parcouru ….c’est énorme ! tu me permets de relativiser quand j’ai un petit bobo !
    Je vous embrasse tous les 2 . Hâte de vous revoir à Montivilliers ! Bon courage …Suzel

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *