Samedi 3 août –  jour 26
4h15 Kenora

Pat part assez en forme ce matin, affronter la route, les moustiques ; le lever du jour et l’arrivée de la circulation… Sur cette route, il y a beaucoup de roches, de lacs et de forêts.
Nous faisons la pause à côté du Link Lake, très chouette paysage.

Le soleil commence à chauffer fort… très fort même, la chaleur renvoyée par les pierres, la météo annonce 30° comme la veille.

Après le 60ème km Patrick ralentit un peu, mais pas de douleurs. René se bat contre les moustiques qui l’aiment beaucoup, trop. Et il peste contre le réseau téléphonique , car il n’y a aucun service depuis ce matin.

16h30 Aïe ! Pat demande de la crème froide pour une de ses chevilles qui commence à tirer ; et il change de bas-côté ?

Depuis ce matin, nous n’avons vu aucune station service, aucun village à part une station abandonnée.

Arrivons à Vermillon Bay, seule ville sur notre itineraire aujourd’hui, et fief indien, avec boutiques de cadeaux, restaurant traditionnel, statue et totem indien…

Pat continue sa progression ?
Lorsque nous l’attendons, en fin de journée, nous sommes attaqués par une nuée de moustiques, à tel point que nous devons nous enfermer dans le camping car.

Patrick également attaqué décide de s’arrêter au 105ème km…

Notre point de repère se situe 500m plus loin, ce sera donc 105,5 km

Nous retournons dormir près de la dernière station de Vermillon Bay, dans l’espoir d’y trouver un peu moins de moustiques, mais nous devons quand même nous battre une partie de la nuit contre ces bestioles.

50 km en 7h 24’20 »
100 km en 15h13’26 »
105,5 km en 16h06’22 »

https://connect.garmin.com/modern/activity/3913345041

3 réponses
  1. moreau
    moreau dit :

    Bonjour,
    Je trouve votre aventure incroyable et extraordinaire, au sens littéral.
    Je vous suis régulièrement avec enthousiasme.
    Je vous souhaite vraiment, le meilleur.
    Sportivement

    Répondre
  2. LOUIS THIRIOT
    LOUIS THIRIOT dit :

    Bonjour à tous,

    Les contraintes s’accumulent …les km,les douleurs à ses jambes,la chaleur et maintenant les moustiques.Le filet anti-moustiques,comme celui de Serge Girard,n’est-il pas efficace ? Mais Patrick ,avec sa volonté,fera face à tous ces problèmes.Il nous donne une belle leçon de courage.
    Bonne continuation,nous sommes nombreux à le soutenir.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *