Lundi 10 Juin jour 23

Départ ce matin de Little Blue River à 4h26, il ne fait pas chaud 9°c, mais le ciel est magnifique, constellé d’étoiles.

Patrick est parti avec collants, veste et gants…

5h50 à Washington (KS) Patrick pourtant parti avec beaucoup d’entrain est vite ralenti par une infection urinaire et des problèmes intestinaux qui l’oblige à s’arrêter souvent. Je tente d’obtenir un médicament à la pharmacie, mais je n’ai pas d’ordonnance….La préparatrice me trouve cependant quelque chose , qui semble efficace puisque le coureur ne souffre plus, mais il est très fatigué et à

14h30 à Cuba (KS) il n’avance plus ; je lui propose alors une sieste, il dort une demi-heure puis repart après avoir mangé une purée, mais il souhaite s’arrêter plus tôt ce soir pour se reposer,nous terminons la journée à 17h30 et nous louons une chambre d’hôtel.

69 km en 15h 18’31 »

(https://connect.garmin.com/modern/activity/3735874378)

2 réponses
  1. Alain Renoir
    Alain Renoir dit :

    il faut vraiment lever le pied car les pulsations sont encore trop élevés pour du 4,5 k/h il n’est pas étonnant que Patrick est une infection, dans la fatigue extrême tout le métabolisme est faible = blessure, infection. Si il vous voulez aller au bout il faut qu’il prenne deux jours de repos car plus il insiste plus le moment ou il devra récupérer sera long voire trop log pour continuer le challenge.
    Comme vous allez de toutes les façons prendre au minimum deux jours pour faire le transfert Los Angeles Vancouver 2000 km en camping car…, la double traversée de continents ne sera pas sans un jour de repos donc il ne doit pas essayer de faire cela sans un seul jour de repos et peut s’accorder des breaks. Il faut parfois être raisonnable et revoir à la baisse ses objectifs. Bon courage, modestie et prudence vous porterons loin… Alain

    Répondre
  2. Blanchet
    Blanchet dit :

    Bonjour les aventuriers! J’ai loupé un épisode, vous étiez à Fairview il y a peu?!! et les Desperates Housewives, les avez-vous croisées?!!! Toujours sympas de vous lire mais moins de savoir que Patrick souffre..Quel courage! Merci Fabienne pour les récits qui nous emmènent quelques secondes auprès de vous! Bon courage à vous!
    à bientôt!!
    Bénédicte

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *