5e étape : Alençon – Le Mans

~ 91 kms (précision à venir, ainsi que durée de l’étape)

Départ à 5h, après une nuit à peine plus longue que la précédente.

Après 10 kilomètres parcourus à peu près normalement, la fatigue se fait à nouveau sentir et Patrick en est presque à dormir en courant !

Des douleurs font leur apparition : releveur gauche, puis droit et enfin, genou gauche. La fatigue amplifie ces sensations, mais Patrick arrive à en faire abstraction et continue à courir.

Le temps n’est pas meilleur qu’hier et la combinaison de ces éléments rend encore la progression difficile.

Au 71e kilomètre, Patrick est obligé de monter dans la voiture pour arriver à 17h au point de rendez-vous. A cette occasion, il coupe bien évidemment son cardio, qui est l’arbitre de la distance parcourue.

Il repart ensuite accompagné, ce qui le porte un peu et lui permet de reprendre des forces.

L’arrivée de l’étape a lieu sur le circuit des 24h du Mans, ouvert spécialement pour l’occasion. Patrick y fait un tour d’honneur de 4 kms, et le camping-car ose faire une apparition également sur la piste !

Malgré l’accueil chaleureux et le soutien très apprécié des accompagnateurs, il faut faire vite pour essayer de rattraper une partie du sommeil en retard, primordial pour la suite de la course. Patrick mangera dans la chambre d’hôtel afin de gagner un maximum de temps et se reposer plus longtemps.

patrick-malandain-circuit-24h-du-mans-2patrick-malandain-circuit-24h-du-mans

Ceci dit, deux petites informations sont nécessaires à ce stade :

– tout d’abord, le soutien des coureurs accompagnateurs et les accueils à l’arrivée sont très appréciés et toute l’équipe vous en remercie 🙂 Patrick aimerait pouvoir rester à discuter plus longtemps avec chacun d’entre vous, malheureusement le temps est compté et le repos est un élément essentiel pour la réussite du projet.

– deuxième information, les 100 kms n’ont pas été atteints aujourd’hui, notamment à cause de la fatigue. Patrick a préféré privilégier un temps de repos supplémentaire, quitte à faire quelques kilomètres de moins. Ceux-ci sont en partie couverts par les 3,78 km supplémentaires effectués lors des étapes précédentes. 100 kms par jour étant une moyenne sur la durée de l’épreuve et ce retard sera rattrapé petit à petit lors des étapes suivantes.

Merci à tous de votre soutien ! Et à demain 😉

16 réponses
  1. Orsini Denis
    Orsini Denis dit :

    Bravo Patrick , malgré les problèmes physiques et le mauvais temps , 93 km c’est énorme , et si je me trompe pas , quand tu as fais la traversée de l’Australie au début il y a eu un gros feu qui t’a fait perdre du temps que tu as rattrapé en faisant au final 102 km jour ..
    Je ne doute pas de tes capacités , ta victoire a la Mil Kil , et ta traversée des Pyrénées , tu es très fort , et je sais que tu remonteras ces maux génants c’est certain .
    Je trouve que tu as eu un privilège énorme de pouvoire faire un tour du circuit du mans , je suis autant passionné par les endurances pédestres que par les courses autos , j’ai moi même fais un tour du circuit en courant a Abu dhabi a côté de Dubai a faire tous les mardis soir c’est possible …
    Courage les km perdus tu les rattraperas c’est certain .

    Répondre
  2. Laurent Runner du Havre
    Laurent Runner du Havre dit :

    Allez go Patrick toute la Normandie suis ton exploit la pluie et le vent devraient te laisse un peu de repit bonne chance Bises Laurent

    Répondre
  3. patrick Vital
    patrick Vital dit :

    les commerciaux sont des battants qui vont au bout de leurs convictions, de leur passion ; 5 étapes et déjà le caractère du battant et du sage tout à la fois. Avec toi !
    Patrick Vital

    Répondre
  4. Charlie
    Charlie dit :

    Allez, le plus dur est fait, les 5-6 premiers jours de course.
    un bon coup de repos, maintenant que le rodage est fait la suite ce sera que du bonheur !!!
    Bon courage et avec toi par les pensées

    Répondre
  5. wagemans Stéphane
    wagemans Stéphane dit :

    ce n’est pas facile de faire un entrainement de 2 h en ce moment avec la météo; alors 100 bornes!!! Je pense bien à toi tous les jours depuis ton départ et je te souhaite du courage pour la suite en espérant une météo plus favorable. Que tes douleurs disparaissent au fil du temps. j’ai passé l’info à mon club Maratouriste de dreux: il y aura donc de nouveaux passionnés qui te suivront à distance et qui t’enverront des ondes positives. Amitiés; Steph du 28

    Répondre
  6. VEVERT mICHEL
    VEVERT mICHEL dit :

    Courage Patrick, C’est plutôt bon de ne pas être trop en forme au début de la course, je pense à toi tous les jours et j’espère te voir a Bordeaux

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *