Lundi 24 juin – jour 37

4h40, 5km avant Kayenta

5h30, 1er ravito, le jour se lève sur les falaises, on aurait presque l’impression d’être à Etretat.

Le spectacle des roches qui sortent de terre est toujours fabuleux. A Kayenta, nous sommes à peine à 20 miles de Monument Valley, mais nous n’irons pas, nous manquons de temps pour faire du tourisme.

Après cette ville, les camping-cars que nous croisons sont de taille plus modeste.

Après le petit-déjeuner, pause café ? Patrick se sent bien et augmente un peu sa vitesse.

C’est en arrivant au 95e km que nous découvrons sur le bord de la route les « Elephant feets », deux masses roches épargnées par l’érosion et ressemblant vraiment à des pattes d’éléphants.

Comme depuis deux jours, nous avons un peu de mal à nous connecter, cette journée sera réduite au minimum…
Nous dormons auprès d’une station service au village de Tonalea

50km en 7h17
100 km en 14h07min30s

Fin d’étape à 106,2 km.

https://connect.garmin.com/modern/activity/3784598058

9 réponses
  1. alain Renoir
    alain Renoir dit :

    il manque trois jours de relevé pulsations cardiaques… est-ce normal? il faut pouvoir contrôler tout cela…La vitesse n’est pas celle de la course à pied mais plus de la marche rapide, ce qui n’enlève rien au challenge mais serait-il plus juste de parler d’une traversée de continent à pied plus que d’une traversée de continent en courant… En dessous de 9 km/h il est difficile de parler de course à pied, les bons marcheurs sur paris Alsace marche à cette vitesse… Bon courage

    Répondre
    • Staff
      Staff dit :

      Bonjour Alain,
      Le cardio (et le parcours effectué surtout car le cardio est plutôt à titre indicatif) n’a pas pu être envoyé faute de connexion. Attention car le pouls est pris au poignet la fiabilité des relevés de fréquences cardiaques dans les conditions de course est à prendre avec des pincettes.
      En effet, la vitesse moyenne est en dessous des 9km/h, mais la différence principale entre la course et la marche n’est pas la vitesse mais le mouvement effectué 😉

      Répondre
    • Philippe MOREAU
      Philippe MOREAU dit :

      L’ultra c’est un cheminement, si tu ne t’ai jamais engagé sur des périples de plusieurs milliers de kilomètres, tu ne peux pas appréhender ce que c’est ! Patrick arrive sur les 4000 kilomètres et personnellement je me moque éperdument de sa moyenne car je sais ce que signifie continuer de « cheminer » alors que l’épuisement est bel et bien présent. Un seul mot pour ce grand coureur c’est RESPECT .

      Répondre
  2. LOUIS THIRIOT
    LOUIS THIRIOT dit :

    Bonjour à tous,
    Etant marcheur et ayant fait le PARIS-ALSACE en 2015 à 65 ans pour la 1ère fois,je me permets de vous répondre.La distance est de 430 km,les meilleurs « tournaient » à moins de 8 km/h.La même année,j’ai fait aussi les 6 jours de PRIVAS,et je peux affirmer que les marcheurs vont aussi vite que les coureurs : sur les 100 coureurs,il n ‘ y a qu’un seul coureur qui m’a battu et que le vainqueur a battu le record du monde de la marche avec 752 km.

    Répondre
  3. Alain Renoir
    Alain Renoir dit :

    Pour moi il faut que Patrick accepte de se considérer comme une personne qui progresse à l’allure d’un marcheur, il ni a pas de honte, les bons marcheurs sur Paris Alsace marchent à 7,7 k/H Patrick est à 6,6 k/H de moyenne donc il faut admettre qu’il est à l’allure d’un marcheur, d’ailleurs il doit aussi souvent marcher, ce n’est pas comme le dit le STAFF une question d’allure car vous ne direz jamais qu’un sprinter qui coure à 15K/H à l’allure d’un sprinter mais qui l’a plus l’allure d’un marathonien et la vitesse d’un marathonien et bien c’est pareil pour Patrick il n’a pas l’allure d’un coureur ni la vitesse (coureur= minimum 9/10 k/H). Ce qui est trompeur dans cette discipline c’est que l’on appelle cela ultramarathon ou ultramarathoninen ce qui laisse penser que ces personnes courent à l’allure d’un marathonien soit pour la moyenne à 10-11 k/h ce qui est bien évidement faut sauf pour quelques grands noms de l’ultra Kourous pour le dernier vraiment connu. Par ailleurs de bons marcheurs seraient surement bien en avancent sur Patrick car je crois que sur 100 km jour de moyenne pendant 3 à 4 mois un bon marcheur avancerait à près de 8 k/H ou ferait 115-120 km Jour en 15h moyenne journalière de Patrick donc il est difficile de parler pour moi de course à pied dans ce que fait Patrick. Ceci étant c’est un bon challenge mais pas de course à pied . Bon courage

    Répondre
    • Staff
      Staff dit :

      Encore une fois, la différence entre la marche et la course à pied n’est pas une question de vitesse : en marche il y a toujours un pied en contact avec le sol, alors que la course est caractérisée par une phase de suspension durant laquelle il n’y a plus de contact avec le sol.

      De facto, il ne s’agit donc pas du même exercice et les contraintes sont différentes.
      Vous ne pouvez pas dire que les coureurs qui ne courent pas au moins à 9 ou 10 km/h sont des marcheurs qui s’ignorent, je pense que cela ne plairait ni aux uns ni aux autres.
      Patrick marche très peu (vous pouvez consulter certains forums de courses à pied, comme ADDM concernant la Mil’Kil ou les 10000 km de Patrick où vous pourrez voir de nombreux coureurs dire que Patrick ne marche quasiment jamais.

      Ultramarathonien signifie seulement une distance supérieure au marathon, aucune notion de vitesse n’est incluse dans ce terme.

      Attention aux calculs trop simples, un bon marcheur qui ferait du 8km/h pendant 15h ferait en effet 120km … en ne s’arrêtant jamais. Hors sur 15h de course, pendant des périodes aussi longues, coureur comme marcheur ne peuvent pas progresser pendant les 15h de la journée !

      Exemple avec les données de cette journée :
      Durée de la journée : 14h56
      Temps de progression : 13h41
      Allure de progression moyenne : 7min44/km
      Meilleure allure : 5min46/km

      Attention, il ne s’agit pas de dénigrer la marche ! Un bon marcheur pourrait bien sur accomplir le même genre de traversée, mais je ne m’y connais assez pour faire des projections sur les temps ou distances qui seraient effectués.

      Concernant Kouros, il s’agit en effet d’un extraterrestre ^^

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *