Attendez, je refais mes lacets !

10000 kms : Etape 95 – Lille – St-Omer

Etape 95 – Lille – St-Omer

100.44km

14h 09min 47s

Total : 9555.09km

Journée calme sans événements notables.

Patrick retrouver un faux-plat montant durant une bonne partie de la journée et il y a un peu de vent. Plus tard, la pluie fera également une apparition.

De longues lignes droites composent le parcours, mais Patrick somnole : il est fatigué et depuis Paris, il a lui aussi un peu l’impression que la course est finie. Il reste encore 5 jours mais désormais Patrick attend l’arrivée, vois l’arrivée et rêve de l’arrivée, il est moins concentré sur sa course et n’a pas eu envie ce soir, de pousser plus loin que 100km d’autant que l’arrivée à déjà eu lieu à 19h15.

pat-etape-95 pat-etape-95-2

Les 10 derniers kilomètres ont été plus agréables car Patrick retrouve avec plaisir un nouvel ami rencontré dans le premier quart du parcours : Aubin. Ce dernier est venu accompagner Patrick sur la fin de l’étape et sera également présent pour celle de demain : de quoi remotiver Patrick !

Commentaires ( 13 )

  • Mouchon

    Bonjour et bravo, je suppose qu’aujourd’hui vous faites St-Omer Boulogne-sur-mer donc?

  • Stéphane

    courage Patrick, il ne faut rien lâcher et rester vigilant sur des foulées jusqu’au bout; il faut positiver et visualiser l’arrivée. Ton exploit est magnifique; fais-nous encore un peu rêver….

  • Didiier

    Encore un effort et rendez vous a Deauville si l’on a du carburant .
    Christian DCF Reims

  • Joel bizet

    courage patrick bientot la normandie t on record sera plus difficile a battre que le trophée jules verne bea t attend pour t offrir un café court sainte croix biz a fabienne a bientot amitié

  • Louis THIRIOT

    Bravo Patrick ! Tu tiens le  » bon bout  » ! Tu es remarquable !

  • Noel

    aller patrick je comprends Qu’après 95 Étapes tu soit fatigué mais Après tout ce que tu a fais 5 Étapes c’est quoi courage ne lache rien c’est toi le plus fort bravo

  • Régis Dilé

    ça sent l’écurie, ça fait ça en fin de course on rêve de la bière fraiche, mais pas trop ! courage et bravo

  • Francis Deiller

    Plus que 5..
    On est à tes côtés pour maintenir ta motivation sans relâche. Le rêve à chacune de tes foulées devient réalité. Bravo Patrick. Ultreia

  • Chantal et Yannick le coq

    Patrick, tu tiens le bon bout, courage la ligne d’arrivée est toute proche. et comme disait Louis de Funès : tu nous épates!!!!!!!!!!! Amitiés à toute l’équipe.

  • Aubin

    j’ai eu la chance de courir quelques heures au coté de Patrick,bien évidement j’ai été impressionné par l’athlète,mais j’y reviendrais plus tard.j’ai avant tout été touché par le bonhomme,dans ce monde de requin,il a fait de la gentillesse et l’humilité une force.il est presque géné lorsque vous lui dites que c’est un champion,et au fond de ses yeux bleus azur, c’est certain,il y a une vraie modestie .lorsqu’en courant,il croise une personne,c’est avec plaisir qu’il la salue d’un « BONJOUR » sincère et chaleureux,alors que la majorité des joggeurs ont du mal a desserrer les machoires pour vous esquisser un salut.il se prête même a quelques selfie avec des passants qui lui coutent beaucoup d’énergie pour relancer la machine meurtrie par les kilomètres accumulés,mais c’est aussi cela la rançon de la gloire.pour ce qui est de l’athlète,il suffit d’imaginer qu’il se lève a 3.30 h tous les matins,après un petit déjeuner pris sur le pouce,car rare sont les hotels a accepter de le servir a cette heure,et oui c’est pas une star du foot,il démarre en général vers 4.30 5h,et après c’est parti il ne s’arrête plus que pour les arrêts techniques,il pousse même sont art a manger en marchant,a moins que ce ne soit l’inverse? il mange des pâtes et quelques friandises,autant vous dire que pour la plupart des coureurs élevés aux boissons protéinées et tout le bazar ce traitement ne serait pas viable a long terme.et oui le bonhomme est rustique,pas de blessures majeures,alors que la moitiée d’entre nous courons blessés,n’est pas Malandain qui veut.sa journée se termine par les diverses sollicitations,et après un repas pris rapidement c’est parti pour une longue nuit de 5 a 6 heures a peine,autant dire qu’il n;y a pas grand monde sur cette planète pour supporter un tel traitement!!!! quelques mots aussi pour Fabienne qui doit tout faire pour que son champion puisse courir sans stress et elle a du boulot!!!Annie et Gilles,des amis sincères et dévoués, il faut juste les voir parler de Patrick les larmes aux yeux pour s’en rendre compte,c’est beau non? ainsi que David son cameraman préféré qui je dois dire est carrément bon qui lui aussi a la voix tremblotante quand lui aussi parle du champion , je peux vous dire que tout ce petit monde tremble lorsque le champion est a la peine,mais ne vous inquiétez pas c’est un guerrier,il est plein de ressource. entre eux 5 il y a une sacrée complicité. bref une équipe a l’image du champion.alors Patrick Malandain tu peux te retourner et repenser a tous ces gens qui pour certain sont venu tout de suite après leur boulot, ou encore sur leur temps de pause, voir même sur leur congés,juste pour passer un petit moment avec toi,tous ces gens sont venus pour des raison diverses et variées,mais tous sont unanimes,tu es un mec « hors normes » et plein d’humilité .les média ne te donnent pas la notoriété que tu mérites,mais tu as la reconnaissance de tous ces gens là,et tu peux êtres fiers de toi.en tous cas nous nous sommes tous fiers de toi.allez fonces va chercher ton graal mon amis.je suis certain que tes bottes de sept lieux ne sont pas encore usée,et qu’elles t’emmèneront encore très loin .toi c’est sur, tu ne t’arrêtes pas quand tu n’en peut plus, mais juste quand tu as fini.bravo champion. « pisses blanc môme » ton padawan

    • Stéphane

      tout est dit; c’est moi qui ai les larmes aux yeux!!!!!!!!!!! quel champion et quelle équipe!

  • Yannick Auffret

    Bonsoir Patrick, vous nous l’avez suffisamment démontré « Patience et Longueur de temps, font plus que force et que rage », Aucun doute, l’exploit est en vue…

  • Richard joel

    Patrick, la côte Normande est trop loin de chez moi mais j’aurais aimé partagé avec toi et ton equipe l’arrivée Je ne serai pas physiquement avec vous mais mes pensées y seront
    Avant de refermer le livre de ce tour de France de 10 oookm, je voudrais tres Modestement ajouter quelques lignes sur la derniere page
    Tout d’abord : Bravo Patrick
    Tu as tenté un défi hors normes Tu es en passe de le réaliser de fort belle manière
    Depuis près de 100 jours, on retient notre souffle. Tu vas bientôt passer la ligne d’arrivée Que dire à part BRAVO champion
    Tu nous avais démontré que tu étais une référence dans l’ultra mais là, tu as bousculé les limites de cette belle et exigeante discipline mais malheureusement peu connue.
    Ton moral, ta pugnacité, ton humilité, ta disponibilité font de toi un champion à l’image de ton défi c’est-à-dire hors normes Merci de nous avoir permis de partager cet exploit tant sur la route que par les news
    Un grand merci et un grand bravo à ta dream team suiveurs et preneur d’images Ils etaient à ton image : toujours avec un large sourire et beaucoup d’ecoute Savourez tous tout ce que vous avez fait ensemble
    Joel

Commenter

Jusqu'au 20 novembre 2017, pour chaque commande de livre "1,2,3 Australie" recevez en cadeau le DVD de la traversée !J'en profite !