Etape 47 – Die – Valence

103,42 km

15h 34min 30sec

Total : 4595.80 km

Après un petit-déjeuner dans le camping-car (l’horaire étant trop tôt pour l’hôtel), Patrick démarre avec 10 kilomètres difficiles.

Il s’assoit 3 minutes sur le camping-car et voit déjà sa moyenne fondre. Il repart donc tant bien que mal.

Heureusement, le temps sera globalement assez beau et la route en pente légère descendante.

Le coup de fouet viendra vers le 60e km, où Maria vient partager une dizaine de kilomètres avec Patrick dans un moment très sympathique et décisif pour la suite de la journée.

pat-etape-47 pat-etape-47-2

Ensuite, Pat sera rejoint par Jean, un jeune gendarme dont la plus longue distance courue est de 13km. Jean a décidé d’accompagner Pat pendant une vingtaine de kilomètres, ce qui accomplira sans problèmes. Tout deux sont ravis de ce moment, Jean a dépassé son record de distance et Pat a passé un excellent moment également.

A l’arrivée à Valence, Pat est rejoint par 4 membres du jogging club « Macadam » (n’hésitez pas à me corriger si besoin). A cette troupe s’adjoindra un membre des DCF, puis 6 ou 7 joueurs de l’équipe de football américain qui finiront les derniers kilomètres en tenue avec Patrick.

L’arrivée est en fanfare, avec sono et comité d’accueil, et Patrick ira rapidement se coucher.

7 réponses
  1. Francis Deiller
    Francis Deiller dit :

    Toujours aussi impressionnant Monsieur Malandain. Je vous joins à ce message une dose d’énergie pour les jours à venir. Ultreia!!!

    Répondre
  2. Denis Orsini
    Denis Orsini dit :

    Oui Louis il a une grosse détermination a faire 100 km de moyenne jour , et les km perdus de la première partie il veut les rattrapper , ça me rappel son record de la traversée de l’Australie ou il a pu finir a plus de 100 km jour , c’est un homme qui a une grosse résistance , mais une détermination aussi importante , oui chapeau l’artiste .
    certains font quelques km d’autres plus et vont au bout avec lui , ce qui compte c’est l’entre aide , apporter le côté humain a ce périple titanesque , bravo Patrick ..

    Répondre
  3. Gisèle B.
    Gisèle B. dit :

    Bonjour Patrick, ce matin je t’ai entre aperçu à Bourg de Péage tu arrivais en courant vers ton camping car et j’ai eu un doute , google me l’a enlevé. Bonne continuation, je vais suivre ton parcours

    Répondre
  4. william
    william dit :

    Quand le physique faibli c’est au mental de prendre le relais, Patrick le sait bien et le met encore mieux en pratique. Bravo à lui, son équipe et ses accompagnateurs ephémères. Toute notre amitié t’accompagne également.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *